Cultiver des épices

curcuma_longa_le_jardin_d_pices_laurent_lafaille

Curcuma

Cultiver des épices dans son jardin, c’est possible même en Île de France. Bien sûr, on ne pourra jamais faire pousser en pleine terre des canneliers, des muscadiers ou des girofliers. Toutes ces plantes sont des arbres sensibles au froid. Ils ne sont donc cultivables qu’ en pot.  Cela reste toujours possible, à condition d’avoir de la place pour les hiverner.

Quelles épices ?

Ouvrons un livre de cuisine indienne pour voir quelles épices on y trouve…  du gingembre, du curcuma, du zédoaire, de la cardamome, du galanga, de la coriandre, du cumin, du fenouil (graines), du piment, de la cannelle, de la girofle, de la muscade, de la citronnelle. Si on élimine ces trois dernières épices (cf plus haut), il nous en reste pas mal qui sont toutes cultivables dans nos jardins…oui, toutes !

Les épices très faciles

Le fenouil à graines est simplissime à cultiver : c’est une plante vivace qui ne vous donnera pas ce gros bulbe parfumé au goût anisé, mais de grandes tiges au feuillage vaporeux, vert franc ou pourpre, qui porteront à leurs sommets des ombelles de fleurs qui fourniront en fin d’été une grande quantité de graines parfumées, faciles à récolter.

La coriandre, vous en semez peut-être déjà dans votre jardin, et vous utilisez peut-être son feuillage, comme une  aromate. Si vous la laisser monter à graines, vous voilà pourvus de cette épice très prisée en orient. Comme pour le fenouil, il vous suffira de moudre les graines pour obtenir une poudre, plus facile à utiliser.

Le gingembre du Japon (Zingiber mioga), est une plante rustique qui ne présente pas de difficulté, tout au plus faut-il laisser un an ou deux à la plante pour que la récolte soit suffisante et n’endommage pas la pérennité de la plante.

La citronnelle vraie (Cymbopogon citratus) est une belle graminée très facile. Elle pousse aussi bien en pot qu’en pleine terre : hiver en pot à la maison, été au jardin ! Et la touffe grandit d’année en année…

gingembre du japon, le jardin d'épices laurent lafaille

Gingembre du Japon

Les épices faciles

Le piment, lui se cultive comme les tomates, les poivrons et les aubergines. Soit on le démarre au chaud, en caissettes ou en godets en février mars, soit on achète des pieds en jardineries. Dans les deux cas, on met en place après la mi-mai. Il faut en effet attendre que les risques de gelées ne soient plus à craindre.

Le cumin se cultive comme le piment, à la différence qu’on ne trouve pas de pieds déjà développés à la vente en jardineries : il faut le semer au chaud entre février et avril et repiquer après la mi-mai. Attention, il faut 4 mois pour obtenir une fructification, il ne faut pas le semer trop tard.

Les épices les moins faciles

Cultiver des épices, ça se mérite parfois un petit peu ! On ne peut pas dire que les plantes qui suivent soient compliquées. Elles ont cependant plus d’exigences, en termes d’hivernage notamment.

Pour le gingembre officinale (Zingiber officinale), le curcuma (Curcuma longa), le zédoaire (Curcuma zedoaria et aeruginosa), le galanga (Alpinia galanga) et la cardamome (Elletaria cardamomum), vous pouvez très bien les cultiver en pot. Pour la pleine terre, faites démarrer vos rhizomes en février mars, et plantez les au jardin à la mi-mai. Si les arrosages sont réguliers, la plante fournira une belle quantité de rhizomes à l’automne. Il suffira d’en garder une partie, que vous conserverez bien au sec pour redémarrer le cycle l’année d’après.

Gingembre, curcuma, zédoaire ont une période de repos : le feuillage se dessèche complètement. Galanga et cardamome peuvent se cultiver en pot toute l’année, comme des plantes vertes.

Rusticité / situation

Le gingembre japonais est rustique (-20°C). Le gingembre officinal est censé tenir à -10°C, -12°C à -15°C pour le curcuma, le zédoaire et le galanga. La cardamome n’est pas rustique.

Pour un bon développement, vous choisirez un emplacement chaud :  le plein soleil pour coriandre, cumin et piment,  mais plutôt une  mi-ombre pour les autres (soleil le matin). Le sol devra être riche et souple pour que les rhizomes se développent bien ou que les fructifications soient bonnes. Arrosez  régulièrement et pensez au paillage, très apprécié par toutes ces plantes.

Hivernage en pleine terre ?

Pas la peine d’essayer pour le galanga, la cardamome et la citronnelle vraie. Pour les autres, vous pouvez essayer à une condition : le sol doit impérativement rester sec pendant l’hiver. En isolant bien de la pluie, et sous un bon paillage, en théorie cela devrait être possible mais personnellement je préfère l’hivernage en cave, j’ai les rhizomes sous la main ! Pour en savoir plus sur l’hivernage :

Récolte et hivernage des épices

Cultiver des épices, ce n’est pas très compliqué et ça ne demande pas plus de soins que pour certaines plantes qu’on cultive couramment, comme les tomates, les cannas, ou les dahlias…et utiliser dans sa cuisine des épices qui n’ont pas fait 10000 kilomètres pour arriver jusqu’à vous, c’est franchement très agréable.

6 commentaires

  1. j,aimerais acheter des grains
    poivre noir
    poivre long
    canelier
    reglise
    cardamone
    thé
    est ce que je peux les trouver chez vous

    puis je savoir les prix
    merci

    • Bonjour,
      Je ne vends aucune plante, je ne suis pas une pépinière (du moins pas encore, un jour peut-être…). Pour acheter des plantes, vous pouvez aller sur la page “les bonnes adresses” où vous trouverez les pépinières ou je me fourni. Merci en tous cas de l’intérêt que vous portez à mon site, et j’espère que cela vous donnera des envies et des idées pour l’aménagement de votre jardin.
      Cordialement
      Laurent

  2. votre site est tres interressant

  3. bonjour
    svp quelles sont les cultures d’épices qui s’adaptent au climat mediteraneen
    merci

    • Bonjour,
      A priori, si on arrive à cultiver des épices dans le nord, vous devriez pouvoir les cultiver encore plus facilement dans le sud, avec un bémol cependant : votre soleil est plus brûlant que dans le nord et votre climat plus sec en été. Je ne suis pas un spécialiste du climat méditerranéen, mais je pense que curcuma et gingembre doivent être cultivés plutôt en mi-ombre chez vous ; l’arrosage ne doit pas manquer en été. Sinon, coriandre, cumin, fenouil, safran ne devraient pas poser de problème. Veillez à ce que la terre soit bien drainée en hiver. Probablement les zingibéracées passeront mieux l’hiver chez vous que chez nous s’il fait moins froid, surtout si vous êtes dans la zone de l’oranger. Si votre sol est drainé, la terre riche, et les plantes pas mises en plein cagnard et correctement arrosées, vous devriez pouvoir en cultiver bien plus que dans le nord !
      Cordialement

      Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *