Cultiver du curcuma

IMG_2996

Curcuma au jardin

Cultiver du curcuma, rien de plus facile ! Cette plante dont on ne finit pas de découvrir les bienfaits, se cultive aussi facilement qu’un dahlia ou un canna. C’est une rhizomateuse, de la famille des zingibéracées, comme le gingembre. C’est son rhizome qui est utilisé en médecine comme en cuisine. On peut aussi la cultiver pour son feuillage très ornemental. Il en existe différentes espèces,  parfois très spectaculaires, mais le curcuma qui nous intéresse aujourd’hui, c’est le Curcuma longa, à ne pas confondre avec certains curcumas ornementaux vendus en jardineries.

Originaire de l’Asie du sud est, d’Inde notamment, le curcuma y est cultivé depuis la plus haute antiquité. C’est un ingrédient incontournable de la pharmacopée locale et de la cuisine. Son nom, curcuma, vient de l’arabe kourkoum, nom donné aussi au safran, à cause de la couleur jaune des rhizomes quand ceux-ci sont séchés et réduits en poudre.

Comment cultiver du curcuma ?

Il faut d’abord se procurer les rhizomes. On les trouve en vrac dans les épiceries orientales et parfois les magasins bio. Ensuite, on peut les  mettre à germer dans un pot de terreau, au chaud, en février, mars. Le plus rapide, c’est de poser les rhizomes dans une coupelle d’eau : très vite, émergent des tiges et des racines, il suffit ensuite de rempoter. Si vous faites germer en pot, attention de ne pas trop arroser, car il y a un risque de pourriture dans la terre. Dans la coupelle d’eau, le rhizome ne doit pas être sous l’eau, mais posé sur un fond d’eau, qu’il faudra renouveler s’il s’évapore complètement.

En pot

Une fois rempotée,  pour que la plante fasse de nombreux rhizomes, elle doit se développer vite. Il lui faut une terre riche et de copieux arrosages. Le curcuma a une période de dormance, à la fin de son cycle de végétation. Au bout de quelques mois (octobre / novembre chez nous), les feuilles sèchent, il faut alors diminuer puis cesser les arrosages pendant toute la période de dormance. On les reprendra dès que la plante ré-émettra de nouvelles pousses. C’est aussi quand le curcuma entre en dormance qu’on peut le déterrer pour procéder à la récolte.

En pleine terre

Si vous souhaitez le cultiver au jardin, c’est possible. On le démarre en pot en février mars mais il faut attendre la fin des gelées (mi-mai), pour le planter dans un sol riche et bien arrosé, en situation mi-ombragée (c’est là qu’il pousse le mieux). En fin de cycle, comme en pot, la plante se dessèche. Il faut l’arracher pour la récolte et hiverner quelques rhizomes dans des pots, au sec, pour l’année suivante (voir récolte et hivernage des épices).

curcuma_longa_le_jardin_d_pices_laurent_lafaille

Curcuma longa au jardin

Rusticité du curcuma

Le Curcuma longa est censé résister à -15°C, ce qui en ferait une plante rustique en zone 7… mais il y a un gros mais : pendant la dormance hivernale, il doit rester au sec, sinon, il pourrit. Dans nos régions, c’est l’humidité des sols qui lui est plus préjudiciable que le froid. Pour le conserver au jardin, il lui faudra donc une protection très hermétique. Un simple paillage, même conséquent ne suffira pas à le protéger des pluies. Il faut aussi avoir pensé à bien drainer le sol au moment de la plantation. Pour ma part, je le rentre au moment de la récolte, mais cette année, je vais laisser une souche au jardin, sous une bâche, pour voir….

Consommation

Le curcuma peut se consommer frais : on râpe les rhizomes (assez durs) en fonction de ses besoins. Attention, la curcumine qui donne au curcuma toutes ses propriétés est difficilement absorbée par nos intestins. Pour pallier à ça, consommez votre curcuma avec des éléments qui vont faciliter son absorption : l’huile d’olive ou le poivre noir par exemple. Les rhizomes se conserveront parfaitement dans le bac de votre réfrigérateur (à l’air libre, ils sèchent). Vous pouvez aussi les conservez dans un pot de sable frais, dans une pièce pas trop chauffée. Pour le garder plus longtemps, on a coutume de le réduire en poudre. Pour cela, il faut faire bouillir les rhizomes une trentaine de minutes. La peau s’enlèvera alors plus facilement. Ensuite, on fait sécher, au soleil ou au déshydrateur et quand c’est sec, on réduit en poudre.

Pour en savoir plus sur les bienfaits du curcuma, voir l’article qui lui est consacré sur mon autre site, La Voie du Jardinier : Plantes santé : le curcuma

Comme vous le voyez, cultiver du curcuma n’est pas difficile. Le plus compliqué, c’est finalement de le réduire en poudre pour le conserver !

9 commentaires

  1. Bonjour,
    Votre texte est très explicite.
    Merci

  2. Pelletier pelletier berthe

    j’ai déjà 2 belles feuilles de curcuma, j’espère qu’il va encore prospéré

  3. Bonjours et merci
    mes curcumas ne fleurissent pas …?Je ne sais ce qu’il en est de l’evolution des rhizomes …feuilles trop vertes encore ( 23 nov à l’exterieur) .En pots plein soleil .Le gingembre non plus .Les canas oui .
    Cordialement

    • Les curcumas fleurissent quand le rhizome est âgé de 3 à 4 ans, plutôt en fin d’été. Ici le gingembre fleurit tous les ans, en fin d’été et en automne (très tardif cette année, les tiges florales sont sorties mais n’ont pu aller à terme à cause d’un coup de froid début octobre). Pour fleurir, ces plantes ne doivent pas manquer d’eau durant l’été et avoir un période de repos en hiver, au sec. Les cannas n’ont pas le même fonctionnement.
      Cordialement

  4. Merci pour cet article bien expliqué ! Mon premier plant n’a que quelques semaines, mais il s’acclimate très bien dans ma cuisine, j’ai hâte de voir si je peux récolter quelque chose dès la première année !

  5. je viens de me faire plaisir en m’offrant un très joli pot de curcuma de plusieurs branches prêtes à fleurir dont une déjà ouverte d’un très beau rose bordé de pourpre sur le haut des pétales .Mais ce curcuma là est-il comestible? la vendeuse de la jardinerie n’a pas su me dire je vais garder cette plante à l’ interrieur en jolie plante mais si vous pouvez me renseigner sur son état comestible ou non je serai ravie merci

  6. je viens de me faire plaisir en m’offrant un très joli pot de curcuma de plusieurs branches prêtes à fleurir dont une déjà ouverte d’un très beau rose bordé de pourpre sur le haut des pétales .Mais ce curcuma là est-il comestible? la vendeuse de la jardinerie n’a pas su me dire je vais garder cette plante à l’ interrieur en jolie plante mais si vous pouvez me renseigner sur son état comestible ou non je serai ravie merci

    • Bonjour,
      D’après votre description, vous avez acheté un Curcuma alismatifolia, qui est une espèce de curcuma à fleurs. Ces racines n’ont ni les vertus ni le goût du Curcuma longa. Il reste donc une espèce, à ma connaissance, uniquement ornementale. J’ai prévu de creuser la question dans un article prochain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *