Cultiver la chayotte

chayotteCultiver la chayotte est assez facile, même en Île de France. On la trouve facilement sur tous les étals. On l’ appelle aussi chouchou, ou christophine. Elle ressemble à une grosse poire de couleur verte ou blanche, et est très présente dans la cuisine réunionnaise. La chayotte (Sechium edule en latin), est une plante de la famille des cucurbitacées, comme les courges. Elle est originaire du Mexique, mais on la cultive dans de très nombreux pays tropicaux. Elle est tellement associée à la cuisine exotique, qu’il peut paraître très surprenant de pouvoir la cultiver en France.

Pourtant, si les conditions sont réunies (chaleur, terre riche et régulièrement arrosée), alors la chayotte donnera une belle récolte de fruits. Ces derniers arriveront à maturité entre août et novembre. Les récoltes peuvent s’avérer particulièrement abondantes.

Culture

Pour faire pousser la chayotte dans son jardin, c’est assez facile. En effet, il suffit de faire germer un fruit, dans un pot. On réalise cette opération en hiver ou au printemps, au chaud. La chayotte germe très vite. Comme c’est une plante grimpante, il faut lui proposer un treillage, qu’elle va vite conquérir. Les gelées passées, il suffira de la planter en pleine terre au jardin, dans une terre riche et très bien drainée. C’est une plante vivace, mais elle craint les froidures hivernales, qui lui sont souvent fatales. Cependant, si on la plante dans un endroit un peu protégé, il n’est pas exclu qu’elle passe l’hiver. Pour cela, il faudra la planter assez profondément au printemps, et la couvrir l’hiver avec un bon paillage. Dans ces conditions, vous pouvez espérer la voir revenir au printemps suivant.

Pour l’exposition, après l’avoir testée à plusieurs endroits, j’ai constaté qu’elle pousse mieux en situation mi-ombragée. Au départ, je l’avais plantée en plein soleil, mais elle y a très mal poussé, demandant des arrosages très fréquents. En situation mi-ombragée, ce fut tout différent : la plante y a poussé très rapidement, avec beaucoup moins d’arrosage.

Cultiver la chayotte n’est vraiment pas compliqué. Ainsi, si elle se plaît, elle poussera vite et vous gratifiera d’une belle récolte. A essayer absolument au potager.

Pin It

4 Comments

    1. Bonjour,
      Non, on ne peut pas la greffer sur kiwi, ce sont 2 familles très différentes. De plus la chayotte ne fait pas de bois, seulement des tissus herbacés qui meurent tous les ans (la plante repart de souche). On peut la planter pour qu’elle grimpe sur des arbustes pas trop gourmands. La mienne pousse sur une clôture et dans un lilas, pas trop loin. Certains effectivement la cultivent en couvre sol.
      Cordialement

    1. Bonjour,
      Je n’ai jamais essayé, donc je ne peux pas vous dire. Les bananiers pompent beaucoup d’eau, je ne suis pas sûr que c’est une situation qui conviendrait à votre chayotte. Cela dit, je suis partisan des essais, on a parfois de bonnes surprises… mais attention quand même, si la chayotte se plaît, sa végétation est très exubérante, elle ne restera pas que sur le tronc, elle va aussi coloniser les feuilles, qui risquent de se casser sous le poids des fruits… un vrai treillage ou un arbuste qui fait du bois (ou encore sur le sol), tout ça me semble plus adapté… Tenez-nous au courant de vos expériences !
      Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *